La Belgique: 2 jours court mais intense!

La Belgique ne devait être juste qu’un passage vers la France mais voilà le lot de surprises et de rencontres continuent.
Dans ce pays à moitié francophone, les campings sont introuvables à l’intérieur des terres alors nous en profitons pour aller à la rencontre des habitants.
Un gros orage arrive, vite il faut trouver un abri pour se protéger, une fermière nous laisse nous abriter sous sa grange avant de repartir voilà qu’elle nous glisse deux gaufres dans nos sacoches.
A 18h30, il est temps de trouver une place pour planter la tente, une fois l’orage passé, la fermière nous indique des places pour mobil-home devant une église, puis une deuxième personne, nous indique le même endroit, quelque chose doit vraiment nous attendre la bas. Mais arrivé sur place, il s’avère que ce sont que des places de parking pour camping-car. John et Maël partent demander dans un café si il n’y a pas un pré proche du village. Une famille et leurs amis fêtent un anniversaire et nous proposent de camper dans leur jardin. Après avoir bu notre 1ère bière belge, nous prenons la direction de leur maison pour installer la tente. Les amis sont également invités, chacun emmène un plat, et au menu, nous avons la chance de gouter aux frites maisons et bien sûr des moules au plus grand plaisir de Maël qui en rêvait depuis le 1er jour du voyage.
Geest, notre hôte, nous fabrique même une pièce sur mesure pour le follow-me qui avait rendu l’âme, c’était inespéré !
Le lendemain, nous prenons la direction de Lille, le long de la Lys.

Leave a Reply

Name and email are required. Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>