Les Pays-Bas, le Gouda et le plat!

Toute la journée (lundi 21) entre l’Allemagne et les Pays-bas, une mini-descente quasi-imperceptible ce profilait au loin. Enfin le plat, nous l’attendions depuis des mois, quel plaisir de rouler sans trop d’effort. On aurait pu penser que rouler sur une région plate est plus ou moins ennuyante mais non, la Hollande nous enchante!
Les routes le long des canaux, des petites maisons en briques décorées avec goût, des jardins fleuris et travaillés, des toitures en chaume, les girouettes surplombant les petites cheminées… pour l’instant tout nous plaît.
Après avoir croisé la frontière sur un petit chemin de campagne entre des champs de maïs et un champ d’éolienne, nous arrivons en Hollande dans la jolie petite ville de Ter Apel. Le lendemain, nous voilà parti en direction de la petite venise hollandaise prénomée Giethoorn à environ 100 km de là.
Après 50 kms, il est à peine 16H30 et Maël semble en pleine forme, nous décidons de poursuivre la route afin de rejoindre la famille Pradère en vacances en Hollande. A 19h, nous atteignons la petite ville de Giethoorn avec au compteur 92kms. C’est notre plus longue journée du voyage surtout que Maël a réalisé l’exploit tout seul (le follow-me a un petit souci de fixation).
Après cet effort, toute la famille mérite un petit repos avec les copains dans un camping situé au milieu des petits canaux, les gens circulent soit à pied, soit en bateau, soit à vélo! Les enfants s’éclatent toute la journée. Nous découvrons les bracelets qui font la fureur des cours de récrés françaises, les “looms”. Les enfants se sentiront moins en décallage car le retour approche.
Les prochains jours, nous allons rouler en direction de Amsterdam pour rejoindre nos amis du SLIP (Syndicat Libre de l’Impasse de la Peyrière).