Italie d’un jour, italie toujours…

Voilà maintenant deux semaines que nous avons quitté les routes italiennes en direction de la Slovénie et la Croatie. Après  5 semaines passées en Italie, voilà nos impressions et ressentis:

Les routes : nous avons emprunté les routes secondaires, nous permettant de se sentir en sécurité. par contre, leur nombre est limité et quelques routes se transforment en chemin non asphalté ou chemin privé.
L’alimentation : Manger en Italie est franchement un pur régal, les pâtes, risottos,  pizzas, focaccia, glaces, cappuccino, cioccolato étaient trop bon comme disent les enfants! Il n’y a pas un seul village où on ne trouve pas un gelati pour manger une glace au goût “fragola” pour les enfants.  Il y a seulement les viennoiseries et les biscuits au petit’dej dont nous n’étions pas fan.
Les rencontres : L’Italie aura été vécue pour nous tous sur le signe des rencontres et de l’accueil chaleureux des Italiens.
Une chose est sûr lorsque tu passes à vélo avec une carriole, un follow-me et deux bambins, tu éveilles les curiosités. Bon nombre de sourires sont apparus sur notre passage comme si le voyage à vélo était vecteur d’évasion, de liberté… Quel courage nous a-t-on voué pour voyager à vélo et en famille!
Les visites / découvertes : Les journées filent et se ne ressemblent pas, excepté la routine des nomades qui s’est installée. Chaque jour est différent par ses paysages et ses rencontres. Il n’y a pas une ville, si ce n’est pas un village sans une belle église à visiter, et ce n’est pas pour rien que ce pays a le plus grand nombre de site sous la coupe de l’Unesco, son patrimoine est exceptionnel.
Nos coups de cœur :
Kris : Basilique d’Aquilée pour ses fresques, ses cryptes et ses superbes mosaïques.
John : Certosa di Pavia, un monastère à 10 kms de Pavie avec une très belle façade.
Maël : sans hésiter, Venise, ses gondoles et ses ponts.
Tara : elle nous parle de Vérone, de Roméo et Juliette, de la maison que nous avons visité.
Frog : les pizzas ! les balades sur le vélo de Maël

Nous remercions sincèrement tous nos hôtes,
Mais dans ce défi que nous nous sommes lancés, dans le moment difficile, nous puisons le courage de continuer grâce aux rencontres que nous avons fait jusqu’à présent.

Passage dans une ville romaine : Aquilée

Depuis Venise, nous roulons en direction de Trieste, une 1ère nuit (le 28 mars) chez des hôtes du réseau Warmshowers où nous avons dégusté une très bonne minestrone ainsi que du lait de chèvre offert par un couple de berger rencontré sur la route. Hier soir camping devant la cours d’une école, et ce soir, nous sommes dans une auberge de jeunesse à Aquilée (Aquileia en italien), ville qui fût un port Romain d’importance, alors que nous sommes un peu dans les terres, voir Wikipédia ici.
Demain, nous allons à Grado, ville balnéaire construite sur une île mais qui possède un joli centre historique et 2 réserves naturelles juste à côté…puis Trieste normalement pour Mardi 1 avril.

Voici quelques photos des 3 derniers jours :

image_redim_DSC01316 image_redim_DSC01352 image_redim_DSC01350 image_redim_DSC01363 image_redim_DSC01369 image_redim_DSC01377 image_redim_DSC01393 image_redim_DSC01386

Venise à pied !

Ciao,

Après nos retrouvailles avec les copains Emy et Yves, nous déambulons dans les ruelles de Venise, ses canaux, de nombreuses églises, les gondoles, les Palazzos de style gothique, et ses innombrable touristes…mais on adore, c’est incontournable et magique.
Froggy et les cyclofrogs ont eu l’occasion de monter dans une gondole, et d’apprécier un angle de vue différent des rues étroites parcourues à pied.

Nous partons demain matin du camping de Mestre (après 3 nuits), toujours pas de pluie, le soleil nous suit ! on se demande pourquoi ?!

Voici quelques photos du weekend dernier à côté de Vicenza et de Venizia :

image_redim_DSC00830 image_redim_DSC00860 image_redim_DSC00891 image_redim_DSC00934 image_redim_DSC01068 image_redim_DSC01127 image_redim_DSC01147 image_redim_DSC01274 image_redim_DSC01043 image_redim_DSC01149

Un weekend de 3 jours à Torri di Arcugnano

Nous quittons Torri di Arcugnano, juste à côté de Vicence (Vicenza) demain matin après un weekend très sympa avec la famille Smith composée de 5 jeunes enfants, au programme : musique (piano, batterie), dessins, jeux intérieurs et extérieurs, découverte de Vicence de nuit, balade et pêche autour du Lac (Lago di Fimon), pizzas, pâtes et glaces…et même une nouvelle présentation dans l’école élémentaire de Lapio ce matin !
Grazie mille  pour ces 3 jours de détente.

Voici une recette de gâteau au chocolat pour les gourmands qui nous suivent ! et écrite par Mael :

Recette Gateau Chocolat

A bientôt..direction Venise !

Message pour ma classe de CP

“Est- ce que Froggy a bien mangé?”  : oui, elle mange des pizzas.

“Est-ce que vous avez le temps de jouer, Tara et toi?” : on joue bien le midi dans les parcs.

“Est-ce que vous pouvez apprécier le coucher de soleil ?” : le coucher de soleil est beau et la lune est orange.

“Est-ce que vous aimez l’Italie?” : molto bene!

“Est-ce que vous arrivez à parler italien?” : Tara et moi, on parlait italien

“Est-ce qu’il ne fait pas trop froid sous la tente?” : non parce que il fait pas froid la nuit

image_redim_DSC00758  image_redim_DSC00751

vous me manquez aussi, salut les copains.
Mael

La vie nomade des cyclofrogs

Lundi 17 mars…
Ce matin, réveil dans un château au coeur de la petite bourgade de Ostiano (3000 habitants), nous voyant monter notre tente en pleine ville, Mr le maire nous a proposé de passer la nuit au chaud avec des toilettes dans une des salles du château transformée en Théâtre!! On a pensé que c’était une blague, le maire d’une trentaine d’années nous a ouvert la porte puis nous a laissé sans rien dire et est revenue 1/2 heures plus tard avec une traductrice.

Depuis que nous avons entamé notre vie de nomade, nous sommes balancés entre notre routine journalière et son lot de surprises :
La journée commence par un réveil dans des endroits odorants (bouse de vache…), bruyants (autoroute, train, petits oiseaux…), merveilleux (le long du Pô…) parfois improbable (château, lit douillet, …).
C’est pour nous le moment d’un réveil en famille souvent avec des rires, puis commence le rangement des sacoches pendant que l’autre prépare le petit déjeuner pour les enfants, selon les endroits, Maël et Tara sont occupés à jouer , se chamailler ou faire l’école.
Le petit ‘dej est agrémenté de jus, café (nouvelle machine espresso Bialetti au grand bonheur de John!!), tartine, nutella, confiture, fromage si on en a de dispo et parfois des crêpes.
La matinée bien commencée, il est temps d’accrocher les sacoches sur nos montures et de plier notre tente qui a un peu de mal a sécher.
L’itinéraire de la journée est à peu près tracé dans nos têtes, il ne reste plus qu’à trouver les bonnes routes, éparpillées entre les chemins en terre, en sable, boueux ou en asphalte. Kristell est perspicace et nous emmène dans des recoins inexplorés au grand désespoir de John, car c’est vrai que rouler 2 kms en une heure sur une piste sableuse, on aurait pu faire mieux niveau timing mais ça nous fait souvent voir des paysages méconnus et souvent des rencontres imprévisibles.
Lorsque nous passons dans un petit village, on trouve toujours un Alimentari negocio, pour faire le plein pour les repas du midi, gôuter et du soir.
Le midi, nous essayons de trouver un petit village avec un parc de jeux pour les enfants. Pendant qu’ils jouent, nous préparons des sandwichs (prociutto, fromaggi, pane, pomodoro…). Le repas terminé, l’école commence; selon l’humeur du jour, nous entamons par les maths, la lecture, le carnet de voyage, le cahier d’exercice ou des problèmes à résoudre. L’école se fait aussi en roulant, lorsque Maël est accroché au vélo de Kristell, Combien font 3+10, 7+8… Quelques devinettes… et on continue nos coups de pédales.
Il est temps de repartir, une heure après, Tara nous demande déjà le goûter après s’être endormie dans sa carriole. Elle aime passer du temps avec Maël dans la carriole.
Le goûter se fait en deux-deux ou dans la carriole selon si nous devons encore avancer pour trouver un coin pour dormir.

Il est maintenant 17.30, il est temps de trouver un emplacement pour la nuit pour planter la tente, ce n’est pas chose facile mais pour l’instant nous sommes plutôt bien tombé. Nous entamons des discussions et explications avec les italiens pour trouver un spot pour la nuit.
Peut-on planter notre tente dans votre jardin?
La réponse est souvent non, ce n’est pas possible mais ils essayent toujours de nous indiquer un autre emplacement selon eux, le mieux est de ne pas se mettre en rase campagne mais plutôt au milieu des habitations, des caméras, des carabinieri… on ne sait jamais ce qu’il pourrait se passer.
Mais bien souvent ce sont de belles rencontres, des gens qui ne vous connaissent pas mais qui vous ouvrent leur porte pour une nuit voir des fois plus!!
Petite devinette: pour les poses pipi, nous avons trouvé un super spot et il y en a toujours un dans toutes les villes, tous les villages, ils se trouvent généralement au bout d’une piste cyclable qui annonce la fin du village. A vous de trouver, cet emplacement!!

image_redim_DSC00580 image_redim_DSC00596 image_redim_DSC00564 image_redim_DSC00551

L’italie, longer le Pô et profiter du soleil

Voilà 2 semaines que nous sommes en mode vélo-baroudeurs, et l’Italie nous gâte !Nous avons eu l’occasion de bien manger (pâtes, pizzas, glaces…), goûter le vin italien et le soleil ne nous quitte pas…nous avançons bien, et les rencontres se multiplient.

Depuis Turin, avec une belle présentation du projet auprès des enfants de l’école (voir l’article ICI ), nous avons roulé le long du Pô en direction de Pavie (Pavia en Italien), nous avons trouvé des itinéraires cyclables la plus part du temps, sinon des routes secondaires..nous permettant d’éviter les routes fréquentées. Nous sommes restés deux nuits à Casalborgone (grâce au réseau WarmShowers) , puis 2 nuits en campings et trouvés une douche chaude à Sannazzaro (en négociant le prix de la chambre au passage !), puis 2 nuits dans un petit appart à Pavie en passant par Airbnb. Pavie nous a enchantés, nous avons adoré la ville, ses églises, et son centre historique.

En quittant Pavie hier, nous suivons la Via Francigena, itinéraire emprunté par les pèlerins de Londres à Rome, cette voie passe par des petits villages et elle est assez bien balisée, nous permettant de ne pas se soucier de notre direction..puis camper une dernière fois au bord du Pô.

Aujourd’hui, nous avons continué de la prendre et avons rencontré notre premier voyageur…enfin, un fou comme nous, sauf que lui est à pied ! parti d’Aoste, le 3 mars, il empreinte le chemin jusqu’à Rome ! On déjeune avec lui dans un petit village, et voila que le maire de la commune vient à notre rencontre pour nous accueillir et nous encourager. On lui propose de faire une présentation dans l’école, mais on ne s’était pas rendu compte que demain, c’ est Samedi et que l’école sera fermée !! dommage, car le maire est aussi l’instit du village !

Nous voila au Nord-Ouest de Cremona, dans une ferme avec des italiens formidables qui nous offrent vin et fromage, et nous laissent la maison à dispo alors qu’ils ont une soirée..waouh, quel accueil..les enfants ont hâte d’être à demain pour aller voir les animaux de la ferme.

Bises à tous.

Famille_vlo image_redim_DSC00274 image_redim_DSC00175 image_redim_DSC00178 image_redim_DSC00336 image_redim_DSC00301 image_redim_DSC00308 image_redim_DSC00296

A nous l’Italie

Nous voilà arrivés en Italie,DSC_7199
Dimanche, Départ de Nice en train. Merci Gilles pour nous avoir aidé avec les sacoches et vélos.

 

 

 

Grazie mille !! Fabienne et GianFranco rencontrés dans un Bar, nous ont très sympathiquement accueillis chez eux dimanche soir, à la sortie de Cunéo, une superbe soirée d’anniversaire…

Lundi, journée pluie et pas très chaude (5° dans l’après-midi), autant dire que Maël est resté avec sa sœur dans la carriole, arrivé en milieu d’après-midi a Saluzzo, tout roule!!

Mardi, réveil dans un hôtel de Saluzzo et heureusement car cette nuit il a neigé!!

une bise mouillée à tous…