Une boucle Bretonne: de redon à Hennebont (Août 2013) – 1/2

Qui a dit que le temps breton était pluvieux?
Nous revenons d’un tour à vélo en Bretagne où nous avons eu droit à la canicule! Relativisons tout de même, la température est restée en dessous des 30°, ce qui nous a permis de parcourir nos 300 kms assez facilement.

Dès le premier soir, notre voyage débute par une belle rencontre avec les “Australocyclos” (http://aussibici.blogspot.fr). Christine, Bruno et leurs 2 garçons ont roulé en Australie et Malaisie en 2011-2012 au grès des rencontres alliant woofing et bivouac.
Après un bon dîner, nous voilà déjà entrain d’étudier les cartes des voyages passés et à venir, nous replongeant dans les souvenirs de chacun et échangeant sur les bons plans pour notre cyclo-rando dans le Morbihan pendant que les enfants découvrent chaque recoin de la maison et du jardin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le lendemain, nous quittons tous ensemble leur maison passive à St Marie et partons rejoindre le canal de Nantes à Brest via la Vilaine, et cerise sur le gâteau, ils nous permettent de laisser les voitures chez eux. (Un grand merci!)

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Les jours suivants, le long du Canal entre Redon et Pontivy, nous roulons quasi exclusivement sur les chemins de halage.

Pas besoin d’être un grand sportif, le canal est relativement plat et le revêtement très roulant.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les passages aux différentes écluses agréablement fleuries nous permettent d’expliquer leurs fonctionnement aux enfants et de voir les bateaux remonter le canal. Les éclusiers fort sympathiques, nous donnent plus de détails et nous racontent leurs vies le long du canal.

 

Nos arrêts dans les villes et villages serons également de belles découvertes, en particulier Malestroit avec son église St-Gilles et Josselin avec un très joli centre-ville et un beau château situé le long du canal.

 

Arrivé à Pontivy, nous nous arrêtons chez Sandrine, Ludo et bébé Nolan, qui nous accueillent dans la bonne humeur. Nous découvrons un grand garage-atelier rempli de poster de champions cyclistes, justement, à quelques kilomètres de chez eux, 1er pépin inquiétant, le blocage rapide arrière du vélo de Kristell tombe et Ludo nous répare cet axe indispensable pour continuer notre route…merci encore !

Les enfants sont ravis de courir après les 2 poules et de se dépenser dans le jardin.
Nous passons une super soirée en écoutant leur récit vélocipédique autour du monde. Ludo nous fera découvrir les recoins de cette ancienne laiterie familiale avec un réseau sous-terrain à quelques mètres sous nos pieds.

Après un petit détour dans une biscuiterie Bretonne, et oui nous avons quelques gourmands dans le groupe, le canal du Blavet se dessine devant nous. Beaucoup moins emprunté que le canal de Nantes à Brest, celui-ci nous semble plus sauvage, en commençant par son revêtement moins entretenu.
Nous avançons au rythme des enfants:
– entre les arrêts pipi,
– les stops pour passer des follow-me, aux vélos libres ou aux carrioles,
– les pique-niques improvisés près d’une église ou d’une écluse
- les bateaux fabriqués avec des feuilles dans un cours d’eau
- les activités et devoirs de vacances
- la recherche du point de chute du soir
- la préparation du campement et du dîner
 OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La soif de liberté, de découverte et d’aventure, nous invite à la rencontre.
Après une recherche de camping infructueuse, un couple à la retraite nous invite à planter nos tentes dans leur jardin près de Guillac. Nous montons le campement pendant que les enfants découvrent les animaux de la ferme. Mme Malboeuf nous montre son ancien atelier de confection de galette où environ 3000 galettes étaient réalisées. Miam,miam!
A l’écluse du Tréblavet, nous plantons nos tentes dans le jardin et nous sommes invités à boire le café avec l’éclusier et sa femme. Ils nous racontent la vie des éclusiers. Seulement 80 bateaux par an remontent encore le canal du Blavet. Le bruit de l’eau qui tombe du barrage est continu!
Le canal est fini, nous voilà à Hennebont où nous dégustons enfin nos premières galettes, un délice!
Demain à nous la côte du Morbihan avec ses belles plages….

Festival du Roc Castel: Eloge du Voyage lent

Le travail terminé, la voiture pleine de vélos, sacoches, carriole…, nous voilà parti pour les vacances d’été mais quelle route prendre pour rejoindre la Bretagne?

P1160236

Heureusement carnets d’aventure est là sur la table de chevet. En lisant les articles, nous décidons de prendre la route via le pont de Millau, destination le village du Caylar, situé sur le plateau du Larzac.

Ce petit village composé de 444 habitants organise depuis 10 ans le festival du Roc Castel (http://virgoa.free.fr/topic/).Grâce à l’aide de ses bénévoles, ce petit festival accueille de nombreux voyageurs à vélos, à pieds, à dos d’âne…. pour faire l’éloge du voyage lent.

 

 

P1160239Sur la place, de nombreux festivaliers et habitants des alentours se rejoignent pour partager sur leurs aventures, rêver de voyage, échanger sur les bons plans entre diffusion de films, témoignages, grands jeux sur la place, repas partagés, concert, la criée.

Les récits de voyages nous font sortir de notre routine et rentrer peu à dans le voyage qui nous attend.

Demain, nous rejoignons Christelle, Florent, Oriane et Octave en Bretagne pour faire du vélo itinérant dans le Morbihan.

Un grand merci pour ce fabuleux festival comme on les aime, au plaisir de partager nos prochaines péripéties!

 

Les Patates douces à la une en serbie

tellBikesStoriesSamedi  13 juillet, nous avons rencontré Milan Lisica qui réalise un voyage-documentaire pour la promotion du vélo comme moyen de déplacement pour la télévision serbe. Il parcours l’Europe à vélo tout en filmant un témoignage marquant par pays.

Le témoignage pour la France sera celui de nos amis “les Patates douces” qui ont parcourus l’Asie du sud-est à vélo pendant un an avec leurs enfants.

Milan says: “I am a cyclist, journalist and documentary filmmaker from Serbia. I am preparing for a bike trip from Portugal to Serbia. I am going to film bikers with inspiring stories. Each of the tales I am going to tell through the documentary “Bikes Tell Stories” could be a documentary on its own, but all together going to make something extraordinary.”

Vous pouvez voir son trailer sur http://bikestellstories.com

 

Si vous avez aimé et que vous souhaitez sponsoriser ce projet, allez sur: http://gogetfunding.com/project/a-documentary-bikes-tell-stories

 

 

 

Montage d’un Surly LHT

Monter son propre vélo ou acheter un vélo déjà équipé…tout était question d’opportunité finalement, et l’occasion d’acheter un beau cadre et fourche Surly sur Internet me permettra d’apprendre à monter un vélo et de faire des rencontres…bon, le jeu est également de trouver des pièces d’occasion (mais sans usure) et privilégier les pièces les plus proches…

Le cadre reçu mi-mai 2013, il est temps d’acheter le reste…tient, garde-boue + dérailleur arrière + freins deore à vendre dans le quartier. Puis quelques jours plus tard, un dérailleur avant, un cintre (guidon), une roue a moyeu dynamo, une manette 9 vitesses, potence, tige de selle, compteur acheté entre Saint-Laurent-du-var et Nice…un pédalier (en 22-32-44) et cassette (en 11-34) sur le BonCoin, ainsi qu’une manette de vitesse gauche, une selle Brooks, les pneus…bref, mise à part la chaine, chambre à air, et la cuvette (ou boitier) de pédalier, tout le reste sera de la récup !!

Voici presque toutes les pièces :

Vélo Surly Montage

Prochaine étape dans les semaines à venir…le montage !

La Tribu Véloto à la maison

Une superbe rencontre nous attend pour le weekend de Pâques, où la Tribu Véloto, Nadège, Fabien et leurs 4 adorables enfants passent le weekend avec nous. Cette tribu nomade est parti début Mars de Toulouse pour un tour d’Europe, et c’est marrant de voir que leur itinéraire est assez semblable au notre, et même les dates coïncides.
Au programme, on cuisine une des spécialités du sud, une Daube ! Nous avons eu l’occasion de beaucoup échanger sur nos expériences à vélo, mais également nos modes de vie (compostage, recyclage, etc).
Nous nous faisons une idée plus précise du matos à prendre pour 6 mois, notamment sur le matos indispensable et technique (style Mérinos, les pantalons renforcé aux genoux/fessiers pour les enfants).
N’hésitez pas à aller les encourager sur leur blog: http://latribuveloto.blogspot.fr/

Paques_Tribu_Veloto